Accueil
Installateur Slint
Paquet Slint
Traducteurs
Contribuer
Outils
Journal de bord
Le projet d'internationalisation de Slackware

Ainsi, vous voulez nous aider et contribuer au projet Slint ? Bienvenue à bord !

La travail nécessaire pour procurer les produits Slint consiste principalement à traduire (puis réviser la traduction) des scripts shell qui constituent les installateurs de Slackware et ses outils d’administration, ainsi que la documentation destinée aux utilisateurs de Slackware, qui prend la forme de fichiers textes ou de pages de manuel.

Idéalement, nous souhaiterions que les traducteurs :

  • soient capables de communiquer en Anglais et parlent très couramment la langue cible (de préférence leur langue maternelle )

  • comprennent le vocabulaire technique associé à l’installation et l’administration d’un système Linux

  • soient des utilisateurs de Slackware

  • soient capables de lire et comprendre des scripts shell simples

Mais même si vous ne satisfaites pas toutes ces attentes, n’hésitez pas à vous porter volontaires : beaucoup de tâches peuvent bénéficier de vos aptitudes.

Portez vous volontaire et définissez vos contributions

Pour faire acte de volontariat comme traducteur, utilisez de préférence la plate-forme Transifex : tout d’abord, enregistrez-vous (c’est gratuit), puis rendez-vous sur la page du projet Slint sur Transifex

  • Si votre langue est dans la liste, cliquez sur son nom, puis, sur la page qui s’affiche ensuite cliquez sur "Rejoindre l'équipe"

  • Sinon, cliquez sur "Demander une langue" (dans la bande bleu ciel juste au dessus de la liste des langues).

Mais si vous voulez d’abord poser des questions, ou proposer votre aide pour d’autres tâches que la traduction, envoyez un courriel au mainteneur de Slint : didier point spaier at epsm point fr.

Ensuite vous vous concerterez avec le coordinateur de votre équipe ou le mainteneur de Slint pour définir les "quoi", "comment", "quand" et "pourquoi" de vos contributions à Slint.

Connaissez nos méthodes & outils et soyez prêt à communiquer au sein de l'équipe Slint

Ensuite, familiarisez-vous avec les Outils que nous employons. Pour les utiliser plus facilement vous devrez avoir installé une distribution Linux, de préférence un système Linux complet, y compris les paquets logiciels suivants :

  • ../extra/aspell-words-lists/<paquet pour votre langue> pour les vérifications orthographiques

  • ../kdei/<paquet kde-l10n pour votre langue> pour traduire l’interface utilisateur de Lokalize si vous l’utilisez

Enfin mais ce n’est pas le moins important, nous avons besoin de travailler en équipe, aussi :

  • Merci de vous enregistrer sur Transifex, même si vous n’en utilisez pas l'éditeur en ligne, puis cochez toutes les notifications proposées: il est ainsi plus facile de tenir au courant tous les contributeurs sur tout sujet d’intérêt général et de évolutions. Merci d’indiquer vos nom et prénom, même si vous utilisez un sobriquet.

  • Nous vous recommandons vivement de vous abonner à la liste de diffusion slint-translators. Cela vous permettra de poser des questions et de répondre à d’autres, de participer à des discussions, d'émettre suggestions et propositions.

  • Tenez-vous prêt à communiquer une adresse courriel permettant au coordinateur de votre équipe et au mainteneur de Slint de vous joindre.

  • Vous pouvez aussi utiliser la fonction Discussion disponible sur Transifex dans la page de votre langue du projet Slint.

  • Vous pouvez aussi suivre ce fil de discussion dans le forum Slackware de LinuxQuestions.org. Pour cela, inscrivez-vous à LQ puis postez un message dans ce fil ou cliquez sur "Thread Tools" ⇒ "Subscribe to this Thread" (dans la bande bleu foncé juste au-dessus du premier message affiché).

Périmètre de la traduction

Langues cibles

Au moment de la rédaction l’installateur Slackware et les principaux outils d’administration Slackware sont complètement traduits en Allemand, Espagnol, Français, Polonais, Portugais, Russe et Ukrainien. D’autres traductions sont en cours, leur état d’avancement actuel est affiché sur cette page.

Des pages de manuel sont traduites dans davantage de langues, la liste des traductions complètes se trouve dans le fichier MAN_PAGES.TXT.

Contenu traduit

Le contenu traduit prend la forme de fichiers comportant des messages originaux en Anglais côte à côte avec leurs traductions, appelés des fichiers PO, produits et par le logiciel GNU gettext. Chaque ensemble de messages (en Anglais dans le cas de Slint) à traduire est enregistré dans "fichier POT", à partit duquel est initialisé un "ficher PO" pour chaque langue cible, voir Internationalization and localization of shell scripts (en Anglais) sur le site SlackDocs pour en savoir plus.

Les messages contenus dans un fichier POT donné sont rassemblés à partir d’un ou plusieurs scripts shell ou pages de manuel. Voici la liste à jour des fichiers POT et leurs périmètres (voir la page Outils pour savoir comment utiliser les outils associés).

Nom du fichier POT Nom de la "ressource" (Transifex) Périmètre Outil associé
slackware.pot
Installateur Slint Paquet Slint (sans les pages de manuel)
toolbox.sh
pkgtools.pot
Pages de manuel contenues dans un paquet pkgtools
gen_man_pages
slackpkg.pot
Pages de manuel contenues dans un paquet slackpkg
gen_man_pages
slint.pot
script slint.sh, voir la page Outils
toolbox_slint_sh
index.html.pot
(aucun)
template.pot
menu latéral et titre tout en haut des pages du site Internet
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)
(aucun)

Transition des anciennes vers les nouvelles pages du site Internet

Notre ancienne page d’accueil a été écrite directement en xhtml. Cette page a été traduite en 13 langues, et sera progressivement remplacée par l’actuelle, provisoirement nommée slint.html.

Les pages du site sont listées dans le menu latéral. La page d’accueil remplacera progressivement l’ancienne, qui ne sera plus traduite dans de nouvelles langues ni mise à jour.

Traduction de pages du site Internet

Quelques unes des pages du site Internet sont destinées aux utilisateurs finaux: slint.html, installer.html and package.html. Ces pages ainsi que le fichier template.po (utilisé pour générer le menu latéral et le titre tout en haut des pages du site Internet) devraient être traduites en priorité.

Les autres pages du site : Contribuer, Traducteurs, Outils et Journal de bord peuvent aussi être traduites (selon le choix de chaque équipe de traducteurs), mais après traduction des pages listées au paragraphe précédent.

Note Dans une langue donnée, lors de la traduction de template.po il est préférable de laisser en Anglais les noms des pages non (encore) traduites, afin que les visiteurs comprennent que cliquer sur les liens correspondants dans le menu affichera ces pages en Anglais.

Toutes les nouvelles pages du site Internet sont générées par l’application AsciiDoc, inclue dans Slackware (contenue dans le paquet linuxdoc-tools). Le fichiers sources sont des fichiers textes, comportant des instructions pour AsciiDoc, par exemple une ligne commençant par deux signes "égale" sera considérée comme une en-tête de niveau deux, écrite comme une balise <h2> dans un fichier XHTML généré par AsciiDoc.

Des instructions spécifiques pour la traduction des fichiers textes à traiter par AsciiDoc sont fournies dans Translation of text files to be processed by AsciiDoc to generate web pages.

Pour chaque langue, une fois complétées les traductions de template.po, slint.html, installer.html et package.html, l’ancienne page d’accueil est remplacée par la nouvelle afin que les utilisateurs finaux bénéficient des nouvelles pages dans leur langue.

Recommandations pratiques destinées aux traducteurs

  • Selon la quantité de travail nécessaire et les ressources disponibles il peut y avoir un seul traducteur ou une équipe de traducteurs par langue cible. Dans tous les cas, il est recommandé qu’une personne soit responsable de l’organisation du travail de l'équipe, de vérifier les traductions et de transmettre le fichier PO vérifié au mainteneur. Appelons cette personne le coordinateur de l'équipe.

  • Ne vous sentez pas obligé de traduire mot à mot. Non seulement c’est rarement la meilleure façon de transmettre le sens, mais en plus cela conduit souvent à des phrases trop longues pour l’espace imparti.

  • Utilisez un éditeur spécialisé de fichiers PO, pas un éditeur de textes généraliste. Cela prévient la modification par inadvertance des chaînes de caractères msgid, facilite aussi le travail et automatise des vérifications complémentaires, comme la présence d’une variable dans la traduction reproduite de manière identique à l’original.

  • Pour traduire, préférez une police de caractère serif à chasse fixe (ou "monospace"), comme Courier. Cela permet de distinguer visuellement des caractères qui autrement apparaîtraient identiques et de vérifier la longueur de la ligne quand cela importe.

  • Si possible, vérifiez la disposition visuelle du message. Vous pouvez le faire en examinant le contexte dans le fichier source. Encore mieux, exécutez le script traduit. C’est particulièrement important si vous traduisez des boites de dialogue. En particulier, prenez soin de ne pas écrire de trop longues phrases sur une seule ligne quand il apparaît que le texte ne peut pas déborder sur la suivante.

  • Gardez présent à l’esprit qu’en mode VGA (utilisé dans les installateurs en mode texte, en particulier), la longueur d’une ligne est théoriquement limitée à 80 caractères, mais pratiquement souvent à 74.

  • N’ajoutez pas en fin de phrase de points d’interrogation absents du message d’origine.

  • Si le message se rapporte à une étiquette (texte sur les boutons) de boites de dialogue, telle que "OK", "Yes", "NO", "Continue", "Cancel", vérifiez comment ces étiquettes sont traduites dans votre langue dans l’interface de dialogue et utilisez les mêmes mots.

  • Évitez le langage parlé et l’argot technique.

  • Pour"couper" (ou terminer) une ligne dans une boite de dialogue, tapez les deux caractères \n : presser [Entrée] n’insérera pas un caractère "saut de ligne" dans le texte vu par l’utilisateur.

En outre, vous devrez satisfaire aux exigences de gettext pour qu’il fonctionne :

  • Si un mot commençant par un symbole dollar est contenu dans le texte d’origine il doit être présent à l’identique dans la traduction (avec la même casse).

  • Le texte traduit devrait comporter un caractère "nouvelle ligne" (ou saut de ligne, représenté par "\n') au début ou à la fin d’un message, exactement comme le texte d’origine. Inversement, si le texte d’origine de comporte pas ce caractère en début ou fin de message, la traduction ne doit pas le comporter non plus.

  • un caractère barre oblique inversée "\" isolé n’est pas autorisé dans la traduction.

Pour vérifier que votre traduction satisfasse les exigences de gettext vous pouvez exécuter a commande suivante :

  msgfmt -c <nom du fichier PO>

Avertissement concernant la traduction des pages de manuel

Préservez soigneusement la syntaxe des pages de manuel trouvées dans le balisage en Anglais. Par exemple ne remplacez pas :

  • B< par B < (n’insérez pas une espace)

  • B< par b< (conservez la lettre B en capitale - et ne la remplacez pas par la lettre capitale grecque BETA, qui apparaît identique à l'écran)

  • "I" par | (ne remplacez pas la lettre capitale I par une barre verticale)

Quand vous traduisez des commandes shell, conservez les noms de chemins du texte d’origine quand c’est nécessaire. Mais vous pouvez et devez traduire les arguments devant être remplacés par une valeur, comme packagename